AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (film) SCARFACE de Brian de Palma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colossus
AB Production


Power : 2404
Age : 35

MessageSujet: (film) SCARFACE de Brian de Palma   Ven 6 Avr 2012 - 10:33



Revu SCARFACE de Brian de Palma.

Je l'ai pris en pleine tronche, pourtant j'ai vu le film un nombre incalculable de fois étant ado, seul ou avec des potes.
Mais là, ça faisait bien 7 ou 8 ans que je ne l'avais pas regardé, et à l'époque j'étais passé à côté de tout ce qui est contexte politique et sociologique.

Incroyable combien SCARFACE est le récit d'une déchéance, à ce point, un film vraiment tragique de A à Z, avec un type paumé à la base qui cherche le bonheur à travers l'argent et le pouvoir, et ce bonheur, on a clairement l'impression qu'il ne le ressent pas une seconde du film, pourrissant la vie des rares personnes qui comptent vraiment dans son entourage.

Montana croit que le bonheur, c'est avoir l'argent, les femmes et le pouvoir. Il lutte et participe à des entreprises vraiment malsaines dans ce sens, et une fois qu'il a le pouvoir, la femme qu'il veut et l'argent, rien de plus ne se passe si ce n'est des problèmes de plus en plus gros et l'apparition d'une paranoïa exacerbée par la prise de drogue régulière.
Plus il en a, plus Tony en veut, et ça l'amènera bien sûr à se tirer lui-même dans le pied.



Les nombreuses scènes choc du film sont toujours aussi cultes: l'assassinat dans le camp de réfugiés politiques cubains, la rencontre avec Elvie, le pétage de plomb sur sa sœur, la liquidation d'Omar, la fusillade dans la boîte de nuit, la scène de la tronçonneuse, celle du restaurant quand ça sent déjà la fin des haricots, la vengeance au petit matin, et bien évidemment le meurtre de Many et l'assaut final de la villa.

Ca fait beaucoup de bonnes choses qui marquent l'esprit pour ce qu'elles sont individuellement, et qui font simplement un film culte une fois jointes les unes aux autres en plus du rythme et de l'atmosphère de déliquescence permanente pseudo-cachée par l'apparence bling-bling que cherchent à avoir tous les protagonistes du film.

L'apparence, la mise en scène de De Palma s'attarde dessus en nous donnant des indices à plusieurs reprises durant le film, comme ce plan commençant sur ce qu'on croit être un paysage idyllique de plage avec palmiers sur superbe coucher de soleil, avant qu'on ne se rende compte avec du recul qu'il ne s'agit que d'une banale affiche perdue dans une rue dégueulasse peuplée de gens à la triste mine.
Le message est clair.



SCARFACE est vraiment très fort, ce message est puissant et d'ailleurs je ne comprends pas les gens qui fantasment sur Montana, car le type a clairement un destin merdique en plus de ne rien vivre de vrai, de beau ou de bon de tout le film.

La musique va dans ce sens : au-delà des rares tubes d'époque entraînants (comme "Pushing to the limits" qui est illustré par le résumé de la montée en puissance de Montana qui se finit sur Elvie qui sniffe de la coke, boit un verre d'alcool et tire sur une clope, annonçant clairement qu'elle n'est pas heureuse et donc que rien ne change en bien), le score de Georgio Moroder est clairement calibré pour compter la tragédie de Montana.
Montana, clairement un être assez mauvais (il n'hésite pas à tuer et ne montre quasiment jamais d'émotions si ce n'est la jalousie et son rare moment d'humanité lorsqu'il refuse de tuer des gosses) perdu dans les années 80 soit la décennie où la réussite personnelle devait prévaloir sur tout, en écrasant les autres au besoin et en fermant les yeux sur les démunis...

Dans ce film, on sent clairement que la vie ne tient qu'à un fil, que tous ces gens ont une épée de Damoclès au-dessus de la tête.

Définitivement Brian de Palma est un grand, très grand (CARRIE, PULSION, BLOW OUT, LES INCORRUPTIBLES, FURIE, MISSION TO MARS, MI, BODY DOUBLE...), et Oliver Stone en scénariste (CONAN LE BARBARE, MIDNIGHT EXPRESS, PLATOON, YEAR OF THE DRAGON, JFK...)ce n'est pas rien du tout.


Maintenant, reste à m'envoyer à nouveau la suite officieuse de SCARFACE, à savoir le magnifique L'IMPASSE, toujours avec Al Pacino et toujours réalisé par Brian de Palma.


Trailer HD:
http://www.youtube.com/watch?v=Kc9WculxW5o
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/arthurcauras
Admin



Power : 11695

MessageSujet: Re: (film) SCARFACE de Brian de Palma   Ven 6 Avr 2012 - 21:50

Un film culte ! Bien content qu'il l'ai récement re-édité en Bluray ! L'Impase (Karlito's Way) est tout bonnement magnifique ! Ils font tout 2 partie de mes 5 films préferés avec Casino et les Affranchis !
Revenir en haut Aller en bas
Gegesan
Mac Lesggy


Power : 1066
Age : 32

MessageSujet: Re: (film) SCARFACE de Brian de Palma   Sam 7 Avr 2012 - 17:17

Je me demande d'ailleurs si le dernier plan de L'impasse, sur le tableau à palmiers qui s'anime avant l'envoi du générique, n'est pas un renvoi à l'affiche à palmiers de Scarface. Du très très grand ! A noter qu'il s'agit d'un remake de l'excellent Scarface de Howard Hawks, avec Paul Muni (1932). Un grand film de gangsters qui devrait etre un peu plus diffusé.

Je vois que tu cites "Pulsions" dans les réussites de De Palma... J'ai justement eu du mal avec ce film, que j'ai trouvé relativement plat et prévisible, hormis la scène de fin où Caine tue l'infirmière, une scène réellement géniale. Le reste m'avait laissé plutot de marbre, mais peut-etre devrais-je le redécouvrir. Quel est ton avis sur ce film ?
Revenir en haut Aller en bas
Colossus
AB Production


Power : 2404
Age : 35

MessageSujet: Re: (film) SCARFACE de Brian de Palma   Dim 8 Avr 2012 - 0:09

J'aime beaucoup PULSION comme énormément de films de de Palma.
Je suis assez fan du bonhomme, de sa manière de filmer qui semble académique mais qui est simplement parfaite et ciselée de manière à te faire voir et comprendre ce que de Palma veut et rien d'autre.
La tension et la maîtrise du rythme est l'une des force de de Palma (plus encore que les split-screens et les plans séquences), voir par exemple l'excellente scène de MISSION TO MARS lorsque le système de défense martien se met doucement, tout doucement en route... Avant que ça ne devienne progressivement le chaos total.

Du grand art les amis.
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/arthurcauras
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (film) SCARFACE de Brian de Palma   Aujourd'hui à 3:58

Revenir en haut Aller en bas
 
(film) SCARFACE de Brian de Palma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche film avec Hot Rod
» pose de film teinté sur les vitres laterales
» Qu'avez vous maté comme film dernièrement ?
» film d'arts martiaux
» Film de mon chevreuil à l'arc traditionnel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Fight :: The Halls :: Le Vestiaire-
Sauter vers: