AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview de Tatsuya Kawajiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lud
Le Grand Frère


Power : 2905
Age : 40

MessageSujet: Interview de Tatsuya Kawajiri   Mer 12 Déc 2007 - 18:20

http://www.sherdog.com/news/interviews.asp?n_id=10334



Après un an d’absence , Tatsuya « The Crusher » Kawajiri fera son grand retour sur le ring du « Yarennoka ! » au nouvel an, un événement produit par l’ancien staff du Pride.

Il n’a pas combattu depuis le Pride Shockwave 2006 . Il n’a pas pu défendre son titre welterweight du Shooto en raison d’une blessure. Puis est venu l’achat du Pride par Lorenzo Fertitta , le propriétaire de l’UFC . Mais ce rachat n’a pas conduit à de nouveaux combats, et le bureau du Pride a officiellement fermé ses portes en octobre. Les occasions de combattre pour Kawajiri semblaient diminuées.

Kawajiri n’a jamais douté de lui. Il s’entraînait patiemment et restait affamé de training afin d’élever son niveau de combattant.

Sa volonté et son travail paiera finalement, au Nouvel An Kawajiri combattra Luiz Azeredo au milieu de la foule du Saitama Super Arena.


Qu’est ce que ça fait de combattre devant 48000 fans ?

C’est vraiment bien . J’ai vraiment eu de la chance d’échanger des coups devant une telle foule.

Dans votre combat contre Gilbert Melendez, vous vouliez vraiment utiliser votre pied-poing. Quel était votre game plan pour ce combat ?

C’était prévu pour plus tard aussi. La seule fois où j’avais vraiment expérimenté cette bagarre debout , c’était quand j’avais combattu Takanori Gomi. A cette époque , le Grand Prix LW était prévu pour 2007. Pour anticiper cela, je pensais donc que j’avais besoin de plus d’expérience dans les durs échanges.

Melendez était dur ?

Il était tenace.

Dans le combat, vous lanciez plutôt des simples coups que des combinaisons.

J’aurai du faire plus attention et ne pas rechercher le gros coup. Il y avait de la place pour de l’amélioration.

Vous avez dit dans le passé que votre performance était moins bonne quand vous perdez votre self contrôle pendant les combats . Etait-ce le cas contre Melendez ?

Oui, j’ai complètement oublié mon game plan . Le combat a commencé comme une bagarre, et je pensais simplement « Je n’ai pas mal ! Frappes moi encore ! » . Mais mon équipe et mon manager m’avait dit de ne pas me focaliser sur le combat debout, surtout si je veux aller vers le top.

Que pensez vous de la décision des juges ?

Si ils avaient annoncé un draw, c’était probablement la décision la plus appropriée. Je n’ai pas senti que j’étais inférieur à Melendez dans ce combat. J’accepte la décision des juges, mais je continue de penser que je n’ai pas perdu ce combat.

Comment c’était de combattre à 73kg ? Etait ce difficile de passer de 70kg à 73kg ?

En terme de performance, je combat mieux à 70kg. Quand je vois ma taille et mon physique, 70kg est mieux pour moi. Ce n’est pas vraiment difficile de gérer le poids. Quand je combattais à 73kg, le cutting était plus facile que pour 70kg. Pour atteindre 70kg, je dois perdre beaucoup d’eau, mais ce n’est pas nécessaire à 73kg.

Au nouvel an dernier, vous vous êtes blessé et n’avait pu défendre votre ceinture pour le Shooto. Comment l’avez vous ressenti ?

J’étais déprimé. C’est un devoir pour le champion de combattre pour défendre la ceinture. J’ai eu une fracture à la base du pouce gauche et j’ai voulu me forcer à combattre avec cette blessure. Mais pendant les entraînements , la douleur devenait plus grande , il suffisait de me toucher la main pour que cela fasse mal. Je ne pouvais pas faire de sparring avec et là j’ai commencé à penser que je ne pourrais pas faire le combat . Mon docteur m’a dit que si je me blessais à nouveau, je mettrai plus d’un an pour guérir. Donc j’ai senti qu’abandonner la ceinture était la meilleur solution.

Vous aviez seulement combattu au Shooto avant le Pride. Et vous vous présenté au pride en tant que champion du Shooto , champion du monde. Qu’avez vous ressenti en perdant votre ceinture que vous aviez gagner ?

Bien, après le combat contre Gomi, j’ai été assez insolent dans la façon de parler de champion du Shooto. J’ai réalisé que j’avais besoin d’exiger plus de moi-même pour devenir un meilleur combattant que de me satisfaire d’être champion du Shooto. Il fallait que je fasse tout pour plaire au public. Après le combat contre Gomi, je ne suis plus apparu avec la ceinture du Shooto au Pride. Le combat pour le titre contre Joachi Hansen n’était pas concluant. Mais j’ai changé mon état d’esprit. Même si j’ai perdu la ceinture du Shooto, je peux vivre avec si je peux progresser et continuer à devenir plus fort ;

Ressentez vous une responsabilité avec le Shooto ?

Oui. Kazuhiro Sakamoto (promoteur shooto) m’a très bien traité dans le passé, et il prend encore soin de moi aujourd’hui. Il m’a permit de combattre dans les bushidos au Pride et comptait beaucoup sur moi. Je suis désolé d’avoir déçu.

En mars, on a appris que le Pride avait été acheté par les propriétaires de l’UFC. Etiez vous surpris de cette nouvelle ?

J’avais entendu beaucoup de choses positives du staff, donc cela ne m’inquiétait pas. J’étais un peu excité du fait qu’il y aurait un endroit pour décider qui était vraiment le meilleur du monde. Je pensais que ça apporterait plus d’opportunités.

Depuis quelques années, la popularité du MMA a une croissance phénoménale aux Etats Unis. Beaucoup de nouvelles organisations se créent. Il semble que les Etats Unis soient le centre du marché du MMA actuel . Etes vous intéressé de combattre aux Etats unis ?

Je suis allergique aux avions. Je suis né et grandit au Japon. Si c’est possible, je préfère combattre au Japon. Quand je pense au futur, après ma carrière de combattant, j’aimerais vraiment avoir accompli beaucoup de choses ici. Mais d’un autre coté, il y a beaucoup d’endroits attrayants à l’étranger. Si jamais j’avais l’opportunité de combattre à l’étranger, j’aimerais essayer , contre des combattants très forts.

Quand on regarde l’UFC, les combattants qui ont eu du succès au Japon, comme Mirko Cro Cop et Mauricio Shogun, n’ont pas eu le succès espéré. Pourquoi , à votre avis ?

Cela vient de la différence de combattre sur le ring et dans l’octogone. Il y a des règles différentes et la longueur des rounds est différente. Maintenant , ce que j’en pense, la même chose exactement de ce qui est arrivé dans le passé , quand les combattants qui venaient de l’octogone n’avaient pas de succès sur le ring du Japon.

Des combattants japonais comme Kazuhiro Nakamura, Akihiro Gono et Ryo Chonan combattent maintenant pour l’UFC. Etes vous intéressé de combattre dans l’octogone de l’UFC ?

Pour le moment, pas vraiment . Si vous regardez la catégorie des lightweight , le champion a été attrapé pour usage de stéroïdes. La catégorie des lightweight ne semble pas grossir comme les autres catégories de poids. Et les contrats exclusifs ne me plaisent pas, je veux aussi combattre au Japon.

Vous êtes vous imaginé combattre dans une cage ?

Les gens me disent souvent que mon style conviendrait à la cage. Mais si je faisais quelques combats, m’adapterait aux règles et que j’apprenne à pousser mon adversaire contre la cage et à lancer des coudes et des poings, je pense que je peux avoir quelques succès.

Quand le Grand Prix lightweight du Pride prévu en mai a été repoussé, étiez vous inquiet ?

Non , pas à ce moment. L’achat du Pride était annoncé en mars, et je pensais qu’il n’y avait juste pas assez de temps pour la préparation.

Quelques mois après que le Grand Prix soit repoussé, le bureau du Pride fermait. Quelle a été votre réaction ?

J’avais renoncé au Pride à ce moment. C’était frustrant, mais il n’y avait rien à faire. Ce n’était pas une si grande surprise.

Qu’avez vous ressenti avec l’annulation de ce Grand Prix ?

Je n’ai pas eu de regret même si j’attendais ce Grand prix plus que les fans encore. J’avais dépensé beaucoup de temps pour préparer et gagner ce Grand Prix. J’ai simplement réagi comme « Vraiment ? Ca ne va pas avoir lieu ? ».

Certains pensent que les combattants sont les plus grandes victimes de la disparition du Pride. Les combattants comme vous, Mitsuhiro et Shinya Aoki qui semblaient très loyaux et patients en attendant que le Pride recommence. Pourquoi avoir eu une telle loyauté ?

Parce que je savais que les membres du staff japonais rêvaient de recommencer le Pride. Il ont travailler de toutes leur force pour redémarrer le Pride. Je voulais combattre devant ce staff et les fans . C’est pourquoi j’ai attendu si patiemment.
Je combat car je veux être le meilleur combattant de ma catégorie. Je crois fermement que le Pride est l’endroit où le combattant le plus fort peut être déterminé. Une fois que le Pride est parti, je ne pouvais pas regarder les autres organisations et je ne considérais pas qu’elles pouvaient déterminer qui était le plus fort au monde.
C’est comme tomber amoureux d’une fille . Vous ne pourrez jamais l’oublier. Pour la même raison, je ne pourrais jamais oublier le Pride. Si le Pride devait recommencer. Ce serait le meilleur endroit pour moi pour combattre.

Comment s’est passé votre entraînement cette année ? Comment faisiez vous pour garder de la motivation ?

Bien , j’avais beaucoup de choses à faire. Je voulais faire attention à chaque discipline. C’est assez bien d’avoir une année pour traîter tous les aspects de mon jeu. J’ai eu des secteurs spécifiques que j’avais besoin de travailler. J’ai eu beaucoup à apprendre et à me concentrer pour m’améliorer. Je n’ai pas eu de soucis.

Quels sont les points que vous avez travaillé ?

La boxe et les soumissions. J’avais tendance à faire simplement du ground and pound après les takedowns. J’ai réalisé que c’était mieux de finir avec des soumissions plutôt que de continuer à attaquer avec les poings. Les soumissions donc et ma résistance. J’ai le haut du corps très développé , il fallait donc que je rende la partie inférieur plus puissante. Afin de fortifier ces secteurs, j’ai fait beaucoup d’entraînement aérobique. Sprinter dans les escaliers , en colline. Courir une certaine distance à une certaine vitesse.

Comment répartissez vous les différents secteurs ?

Je travaille à la salle de boxe 3 fois par semaine, donc 3 fois par semaine c’est du pied poing. Les autres jours, je travaille la lutte et du sparring mma.

Avec qui vous entraînez vous ? Est ce qu’ils vous permettent de conserver votre motivation ?

A la salle de Boxe, il y a beaucoup de combattants professionnel du MMA comme Hiroyuki Takaya, Kenji Osawa et Koyama. On s’aide mutuellement quand nous avons des combats de prévu. Dans notre salle, la T-Blood, nous avons Shigetoshi Iwase et Mitsuhiro Ishida. Ils s’entraînent durement. Nous faisons du bon travail et on s’inspire des uns des autres.

En parlant d’inspiration. Avez vous regardé le Hero’s Middleweight Tournament ?

Oui, c’était très excitant. Avant ils utilisaient les combattants de 65kg pour monter à 70kg. Mais maintenant ils ont des combattants excellents à 70kg. Le tournoi de cette année comptait des combattants de grande classe. C’était agréable à regarder en tant que fan .

Aimeriez vous combattre « JZ » Calvancanti ?

Définitivement. Je suis un combattant.

Après avoir perdu votre ceinture du Shooto et avec l’annulation du Pride Grand Prix, ne vous êtes vous pas perdu ?

Non. J’adore le MMA . Je sais que les choses marcheront. Dans ce monde de MMA, vous pouvez voir de différentes façons vos capacités. Je suis confiant avec moi-même, que je peux survivre dans cet endroit très dur, donc je ne me suis jamais senti perdu ;

J’ai entendu dire que vous vous entraîniez avec les coudes. Est ce vrai ?

Je m’entraîne aux coudes en sparring. Je me prépare pour tout ce qui pourrait arriver.

Votre combat pour le Nouvel An a été annoncé. Des commentaires ? Quand avez vous appris que vous combattiez ?

J’ai quelques doutes, et en même temps je suis très excité.
C’était début novembre.

C’est un event produit par l’ancien staff du Pride , et Nobuhiko Takada a dit que cet événement serait pour marquer une période. Que pensez vous de cela ?

Le Pride s’est arrêté tout d’un coup, mais je sentais que le personnel du Pride souhaitait véritablement refaire des événements du Pride. Ils veulent rapporter cette atmosphère du Pride. Je veux répondre présent à leur passion comme celle des fans. Je veux combattre aussi dur que je pourrai pour répondre à toutes les espérances.

Vous sentez vous reconnaissant envers le personnel du Pride ?

Je leur suis reconnaissant et j’aime le Pride Les fans auront aussi cette chance de ressentir cette atmosphère, et j’en profiterai aussi.

Pour le Nouvel An, la compagnie russe M-1 , de même que les autres organisations japonaises, même FEG qui fait le K1 et le Hero’s, feront équipe pour cet évènement.

C’est une très bonne chose. Mais j’aurais aimé qu’il le fasse plus tôt. Cela aurait été meilleur si ils avaient créé un endroit où les combattants de toutes les organisations pourraient combattre pour déterminer qui est le meilleur combattant. Je parie que c’est le sentiment de tous les combattants. Les fans pensent probablement la même chose. Par exemple, si le champion du Hero’s combattait le champion du Pride. C’était pour cela que j’avais décidé de combattre pour le Pride.

C’est la première fois depuis votre premier combat au Shooto que vous avez un an entre 2 combats. Qu’est ce qui est différent cette fois-ci ?

Au shooto, quand j’avais eu un an entre 2 combats je ne pouvais pas savoir ce qu’allait se passer . Cette année, j’ai confiance en moi et j’ai utilisé cette opportunité pour me préparer pour les combats. Une fois que mes combats sont prévus , je veux être sur que j’ai tout ce qui est nécessaire pour être au top. Ce n’était pas du temps perdu.

Comment comptez vous combattre au Nouvel An ?

Gagner avant tout le combat est le plus important . Ne pas perdre mon contrôle et partir dans une bagarre brouillonne. J’aimerais gagner de belle façon. C’est le denier événement de l’appellation Pride pour moi . Je veux que les fans qui viendront dans l’arène savourent la magnifique atmosphère . Je prendrai le plus possible de plaisir et apporterait tout dans ce combat.

Quel est votre but maintenant ? Dans le passé, il y avait le Shooto et le Pride ?

Mon but est d’être le combattant le plus fort du monde. Peu importe où je combat. Je veux être le plus fort au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Zaraf



Power : 1445
Age : 30

MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Mer 12 Déc 2007 - 18:43

Merci beaucoup, très bonne interview

La fin du Pride a du lui faire un sale coup, ainsi qu'à tous les combattants LW qui attendaient le GP. Ca doit pas être génial de s'entrainer sans savoir où l'on va continuer. J'espère que le Yarenoka viendra récompenser leur patience
Revenir en haut Aller en bas
http://prideordie.com
Dragon



Power : 8
Age : 38

MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Mer 12 Déc 2007 - 21:57

Lud Président
Revenir en haut Aller en bas
Shogun360



Power : 834
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Mer 12 Déc 2007 - 22:05

Super interview et super mentalité de Kawajiri, cette loyauté envers le staff du Pride, c'est beau.
Revenir en haut Aller en bas
Admin



Power : 11695

MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Mer 12 Déc 2007 - 22:51

Magnifique! Très belle interview! Merci Lud!
Revenir en haut Aller en bas
Minowa
Jean-Louis David


Power : 1626
Age : 27

MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Mer 12 Déc 2007 - 23:41

Mortel merci mec, j'l'adore lui et la T-BLOOD !
Revenir en haut Aller en bas
Renato
Michel Leeb


Power : 1106
Age : 27

MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Jeu 13 Déc 2007 - 11:47

Merci Wanderlud.
Un grand combattant qui a encore de belle chose à nous montrer. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
FISFO
Ricky ou la belle vie


Power : 2219
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Jeu 13 Déc 2007 - 16:11

Merci Lud', super interview! bounce

Waaaarrrrrrrr Kawaaaa
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dragonbleu.fr
Cops
Poncherello


Power : 2454
Age : 37

MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Jeu 13 Déc 2007 - 17:12

merci Lud', super interview.
Revenir en haut Aller en bas
Gegesan
Mac Lesggy


Power : 1066
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Ven 14 Déc 2007 - 22:11

Très bon boulot, Lud! Excellente itw. C'est vrai que c'est touchant cette loyauté envers le Pride.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Tatsuya Kawajiri   Aujourd'hui à 8:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Tatsuya Kawajiri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview de Christophe le Bouille
» Interview de Samuel Eto'o qui revient sur l'OL
» Interview exclusive d'Ali Mathlouthi pour forumrcs.com
» [Behind Basketball] Interview Philippe Amagou
» [Bonus 11 commandements] Interview M-Y

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Fight :: MMA News :: News & Interviews-
Sauter vers: