AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zaraf



Power : 1445
Age : 30

MessageSujet: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Dim 23 Mar 2008 - 22:15

Une itw en trois parties accordée au journal СПОРТ-ЭКСПРЕСС (traduite du Russe par stripthesoul sur sherdog)



LE CHUCK NORRIS RUSSE.

Nous avons manqué notre train pour Tula – Fedor dut nous attendre près de l’entrée de la station Koursk. Il portait un jean usagé et un chapeau plutôt fun. Personne ne le reconnaissait dans la gare. La légende. L’une des personnalités les plus mystiques dans le monde du sport : Emelianenko, le premier champion du monde mma Russe, qui n’a pas encore connu la défaite. Et à qui chaque combat, d’après la rumeur, rajoute 500k dollars sur son compte en banque.


- Personne ne te reconnaît dans le train ?

Non (rires), je m’assied dans un coin, remet mon chapeau, et m’endors tranquillement.

Son surnom au Japon est « l’empereur », et il sait ce que le culte de l'empereur signifie là-bas. Impossible de faire un pas en toute liberté à Seoul ou Tokyo. C’est pourquoi il ne veut pas perdre une minute de calme – au moins ici personne ne le derange, ou soupire derrière son dos.


Mais il ne retire même pas son chapeau une fois arrivé à Moscou. Nous pensons qu’il essaie simplement de fuir des fans trop envahissants. Mais la vérité est plus simple.

- Désolé, je vais devoir garder le chapeau. J’ai attrapé une grippe après le dernier tournoi de sambo. Les docteurs m’ont conseillé d’être prudent. Je comptais justement prendre 10 jours à Pyatigorsk. Bains minéraux, etc…


Tu as pu en profiter pour récupérer. Que faisais-tu à Tula ?

J’ai rendu visite à mon épouse et ma fille. Ils vivent là maintenant. Vasilisa est encore toute petite, elle est née le 29 Décembre. Dès que j’aurais fini la construction de la maison à Stary Oskol, je les ramènerais là. Ca ne prendra pas beaucoup de temps.

Fedor, tu as probablement lu l’itw de Chuck Norris, dans la revue du SE ?

Je pense que je l’ai lu, mais je ne me rappelle plus des details.

Tu ne te souviens pas de la façon dont Chuck t’as nommé « le meilleur combattant de tout temps et de tout pays» ? Et a ajouté « Personne en MMA ne peut battre Emelianenko ».

- C’est l’opinion de Chuck, je ne me considère pas si fort. C’est juste que je m’entraîne beaucoup – c’est pourquoi j’ai pu éviter les défaites jusqu’à maintenant. J’essaye de faire tout ce qui est possible pour que la Russie prenne la première place dans les classements mondiaux. Mais bien sur, c’est très flatteurs d’entendre ça de la part de Chuck.


Quand vous êtes-vous rencontrés ?

A Las Vegas. Il y avait un event. Et avant d’entrer dans l’arène, Chuck est venu vers moi et s’est présenté.


Il s’est présenté ? Amusant…

Nous n’avons pas vraiment parlé, juste échangé quelques mots.


Donc quand est ce qu’il a pu voir que tu étais un homme avec un esprit incroyable ? C’est en effet ce qu’il a dit..

- Il a probablement lu mes itws. De plus, tu peux voir le caractère d’une personne en le voyant combattre sur le ring. Bien que dès fois je lis les itws d’autres combattants – et je ne peux en croire mes yeux. Je sais parfaitement qu’il est très différent de ce que je lis dans la vie réelle. Un type normal. Ensuite je comprends : il essaye de se faire une image à travers les journaux. Mais je ne fais pas ça.


Il y a t-il certaines itws qui t’ont énervé ?

Non, c’est absurde.


Nous nous rappellons de l’itw du combattant brésilien – Nogueira. Il a tenté de dire pas mal de choses déplaisantes à ton sujet.

C’est également absurde. Pourquoi devrais-je être contrarié ?


Si ce n’est pas le cas, pourquoi n’as-tu pas choisi de rester silencieux ? Pourquoi as-tu répondu à chacune de ses affirmations ?



Je ne l’ai pas voulu au début. Mais des amis m’ont demandé de répondre à ses commentaires. Donc j’ai dit à tout le monde ce qu’il était de la réalité. Je n’avais pas de colère en moi. Actuellement, j’ai battu Nogueira deux fois, pourquoi devrais-je être fâché ? Laissez le s’énerver à propos de ces défaites. Il dit ces choses simplement pour obtenir un nouveau combat contre moi. Il essaye d’obtenir un nouveau combat, et de prouver quelque chose.


Avant que tu apparaisse dans le monde du mixed martial arts, Nogueira était considéré comme imbattable. Quel est ton avantage technique sur le héro d’hier ?

Nous avons étudié le jiu-jitsu très précisemment. Nous connaissions tous leurs problèmes. Par exemple ces combattants avaient une faible technique de projection. De plus je suis plus rapide que Nogueira. C’est donc à partir de ce genre d’elements que j’ai construit le combat.


Les combats de Fedor Emelianenko méritent vraiment le coup d'oeil. Il est loin d’être plus grand que les autres combattants – 183 cm. Le poids : A peine plus de 100 kg. Ses adversaires sont généralement plus imposants, plus grands et plus larges.


Son combat contre Antonio Rodrigo Nogueira il y a 5 ans peut être vu comme un thriller. Emelianenko l’a battu par décision et s’est emparé de son titre. Un an et demi plus tard, le combat avait lieu à nouveau, et Emelianenko recevait une coupure. Si elle était due à une frappe ou un kick, le titre aurait été rendu au brésilien. Mais ils ont heurté leurs têtes et finalement le combat a du être stoppé. Nogueira n’a pas aimé ça. Mais dans le 3ème combat notre guerrier gagna à nouveau par décision, et le brésilien se résigna finalement.


Quelle stars à part Chuck Norris as-tu rencontré ?

Je suis en bon terme avec Jean-Claude


Van Damme ?

Oui. Beaucoup de stars assistent aux events mma. J’ai vu George Clooney, Bruce Willis… Je sais qu’ils suivent mes combats, et veulent qu’on se rencontrent. Mais jusqu’à maintenant, je n’ai pas eu l’occasion.


As-tu eu des offres pour apparaître dans des films ?

Plus d’une fois. Même Van Dalles voulait me voir dans une suite de Blood Sport, mais quelque chose n’allait pas dans nos finances, et le projet a été reporté. J’ai refusé d’autres offres, parce que le cinéma me prendrait beaucoup de temps et je n’aurais pas l’occasion de me concentrer suffisamment sur l’entraînement avec ça.


Voudrais-tu essayer ça plus tard ?

Probablement. Je trouve ça intéressant.


Parles-tu avec des acteurs russes ?

J’ai une bonne relation avec Oleg Taktarov. J’ai aussi entendu dire que beaucoup d’acteurs, les notres ou ceux d’Hollywood, aimaient mes combats. J’ai rencontré Aleksander Revoy de « comédie club », un type amusant.


Où vous êtes vous rencontrés ?

Lui et moi faisions parti d’un groupe de soutien, lorsque Sochi étaient choisi pour être le prochain lieu Olympique.


Au Japon et aux US, pas besoin d’expliquer qui est Emelianenko. En Russie c’est plus dur. Certaines personnes, en entendant le nom, claquent leurs mains d’excitation. D’autres vous regarderont avec confusion : qui ? Pour ceux qui ne connaissent pas : Fedor – une légende non seulement en mma mais également en sambo. Il remporta le championnat européen plusieurs fois. Vous ne pouvez compter tout ses titres.


Malgré toutes ses victories il ne peut oublier sa première session d’entraînement. Il se souvient avec un sourire, comment il entra dans le sous-sol, qui avait été utilisé auparavant comme un bunker. Comment il avait commencé à s’entraîner avec ses vêtements de travail au lieu du Gi de Sambo traditionnel. Et comment personne ne voyait une futur star en lui, durant ses jeunes années.

Les fans veulent savoir plus de choses sur lui. Ils lui posent des questions du genre « Cher Fedor, combien de dents vos adversaires vous ont retiré ? ». Fedor ne reste pas sérieux en répondant "Aucun. J’ai perdu mes dents à l’armée. Ils ont une eau horrible, et aucun dentistes "

Ils parlent de chose que la plupart des gens auraient rayé de leur mémoire. Comment il n’a pu prendre le titre de spécialiste en sport avant de rejoindre l’armée. C’est pourquoi il a fini dans les casernes habituels, et non dans les sections sports. Il dit : « Au Judo et au Sambo, l’argent et les juges décident de tout. Le jugement a toujours été contre moi. »

Mais il n’a pas perdu son temps à l’armée... il y avait toujours des courses d’endurance et des haltères à soulever.


Dernière édition par Zaraf le Lun 24 Mar 2008 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://prideordie.com
Jimmy_Peters
Officiel Designer


Power : 3564
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Dim 23 Mar 2008 - 23:17

Superbe interview ! C'est rare de voir Fedor se confier comme ça. Hate de lire les autres parties de l'ITW. Merci Zaraf Wink
Revenir en haut Aller en bas
Minowa
Jean-Louis David


Power : 1626
Age : 27

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Dim 23 Mar 2008 - 23:36

Merci pour l'ITW c'est beaucoup mieux que toutes les autres, c'est cool !
Revenir en haut Aller en bas
Zaraf



Power : 1445
Age : 30

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 0:02

PARTIE 2




Donc pourquoi beaucoup n’ont pas vu en toi un combattant avec un futur brillant ?

- Je n’étais pas vraiment transcendant. Les entraîneurs recherchent avant tout un talent. Ils regardent combien de combats un garçon a gagné. Ils ne jurent que par ces combattants, qui produisent des résultats, même chez les plus jeunes.


Tu n’étais pas ce type de combattant ?

- J’avais plus de défaites que de victoires. Ca a changé après beaucoup d’années d’entraînement. Je suis devenu quelqu’un de nouveau après l’armée. L’armée a fait de moi un homme. J’ai vraiment gagné une importante force physique là-bas. Et ensuite les victoires sont venues. Je suis entré dans l’équipe Russe, en judo comme en sambo.


Tu as servi dans une unité de pompier ?

- J’ai passé une année dans une unité de pompiers, puis j’ai été affecté à une division de tank. En fait, c’est là que j’ai du utilisé ma force physique en dehors du ring.


Tes collègues soldats ne t’aimaient pas ?

- Je suis arrivé en Mars, juste pour la "relève". Ceux qui étaient là avant moi voulaient montrer qui étaient le chef dans la place, essayaient de soumettre tout le monde. J’ai du faire parler les poings.


Une fois ?

- Non, plusieurs fois. Mais le respect m’est rapidement venu, du moins de ceux qui vivaient avec moi.


As-tu déjà du utiliser tes poings dans les bars ?

- Non. J’espère que je ne serais jamais dans ces circonstances. Je ne les cherche pas. Je m’assied quelques part dans un coin, de ce fait je n’ai jamais d’embrouilles.


Ton premier combat MMA étaient, contre Levan Lobelav, a été enregistré ?

- Il existe quelque part. Je l’ai vu il y a longtemps. Quand je regarde mes anciens combats, je vois à quel point j’ai évolué. Les erreurs sont si apparentes. Mais vous pouvez voir dans ces combats que je prenais la bonne direction.


Tu te rappelles d’un moment d’intense douleur physique dans ta vie ?

- Probablement quand j’étais enfant. Cependant, il y a quelques années, j’ai été sonné – sensation très désagréable. C’était mon premier combat en temps que champion, face au combattant nippon Fujita. Mais j’ai finis par gagner.


Où t’a t-il frappé ?

- A la tempe. Ce n’était même pas de la douleur, mais autre chose. Je n’ai même pas vraiment compris ce qu’il s’était passé.


Peux-tu lire la peur dans les yeux de ton adversaire quand ils te font face avant le combat ?

- Je ne regarde jamais dans les yeux de mon adversaire


Pourquoi ?


- Je sais pas. C’est juste comme ça… si je regardais, ça serait pareil.



Quel est le secret de ton invincibilité ?

- Mon travail. Je m’entraîne toujours dur – lutte, boxe, course. Des exercices de préparation sans fin. Saut à la corde, barres de traction.



Tes adversaires non plus ne restent pas assis les bras croisés...


- Je travaille avec ma tête. Tout ce que je fais est nécessaire. Tu ne peux pas te gaver pour finir sur les toilettes la moitié de la journée. Tu as besoin de manger d’une certaine façon pour que ton corps l’accepte de la meilleure des manières. C’est comme ça que je m’entraîne : le travail doit produire des resultats. D’autre part, je n’ai pas de problèmes avec la condition physique.


As-tu rencontré un combatant qui s’entraîne encore plus ?

- C’est possible, les jeunes aujourd’hui s’entrainent encore plus dur. Mais le temps passé au gymnase n’est pas le plus important. Le plus important est la façon dont la personne utilise ses compétences et techniques.


A un certain points tu as arrêté d’inclure les poids dans ton entrainement. Pourquoi ?


- C’était excessif. J’ai mes propres méthodes.


Quel combat te demande le plus de temps d’entrainement ?

- La preparation pour chaque combat me prend environ 2 mois. A part pour Mirko Crocop, j’ai pris plus de temps. Je suis allé en Hollande pour étudier la boxe Thai. Pour ce combat, j’avais besoin de devenir un combattant plus universel dans un court laps de temps.


Mirko méritait vraiment une approche special ?

- Définitivement ! Ce combattant était 2ème ou 3ème dans les classements mondiaux, et est apparu dans les finales du K1 GP.


Quelles sont ses forces ?

- Il peut marteler avec son kick gauche si fort que n’importe qu’elle adversaire sera mis immédiatement ko. Sa boxe est aussi très bonne, et il se déplace très bien sur le ring. Mais le plus important était de trouver un antidote face à ses kicks.


Donc tu as appris la boxe Thai. As-tu étudié un autre art martial ?

- La boxe classique. Tous les autres je les ai appris avant le combat contre Mirko.


L’entraineur de l’équipe de Basket du CSKA – Ettore Messina- a dit une fois “ J’avais réellement la peur de perdre, au point de l’éprouver physiquement – j’ai même perdu mon souffle… » As-tu expérimenté cette sensation ?


- Non. Avant mon combat je ne pense pas du tout à la victoire ou à la défaite. Je monte juste sur le ring et j’essaye de dominer mon adversaire. Etre plus malin que lui.


Y a t-il eu des combats que tu as gagné par chance ?

- Durant la coupe du Président à St Petersburg (vs Lindland). Au début du combat j’ai été coupe. Ca aurait été dommage de perdre à cause de ça, spécialement devant le président Poutine qui venait d’entrer dans l’arène. Mais tout s’est finalement bien passé.


Tu as gagné ?

- Par soumission.


En Novembre à Prague Emelianenko est devenu champion du monde de sambo pour la 4ème fois. En fait il lui a fallu seulement une minute pour ça. Uzbeck Rustamov, après avoir appris qu’il allait rencontrer Fedor dans les quarts de finale, a déclaré forfait. Même chose pour l’Ukrainien Begeza. Seul le Bulgare Dimitrov, en demi-finale, n’a pas craint Fedor. Mais le combat n’a duré que 40s. Fedor ne cache pas sa surprise : « C’est la première fois que mes adversaires ont refusé de monter sur le tapis face à moi »



Tu pense que tes adversaires avaient peur de toi ?

- Peur ? Non. Mais tout le monde me respecte.



Et c’est la réponse de l’homme dont les adversaires refusent de se présenter sur le ring…

- Ils refusaient seulement de me combattre en combat sambo. Le niveau des combattants est bien plus bas qu’en mma. Et certains combattants d’autres pays, qui ne veulent pas être blessés, quittent parfois la compétition.


Par le passé, les adversaires de Karelin lui aurait demandé avant le combat : “stp, ne fait pas le reverse body lift” Certains t’ont fait des demandes similaires ?


- Assez souvent. Ils demandent que je frappe moins fort à la tête.



Quelle est ta réaction ?

- Si je vois que l’adversaire est effectivement plus faible, j’essaye de ne pas l’offenser.


Que veux-tu dire par “ne pas offenser”

- Ne pas le blesser. Quand je combat en Russie, parfois des amis viennent à se rencontrer, et c’est comprehensible. Quand je combat à l’étranger, certains combattants inconnus viennent à ta rencontre et c’est déjà plus suspect. Tu penses qu’il essaye de t’avoir. Tu dois toujours être prudent.


On dirait que tu as eu une mauvaise experience.

- La dernière fois il y a eu une situation désagréable face à un combattant Coréen dans la coupe du président. Il s’entraînait avec notre équipe, on lui a enseigné quelques trucs. Avant le combat il est allé voir mon entraîneur, a demandé que je ne le frappe pas très fort. Mais quand le combat a débuté, il a commencé à balancer ses bras dans le but très clair de me mettre Ko. Je ne vais pas mentir, c’était très désagreable. Mais je n’ai pas eu besoin de frapper ce Coréen à pleine puissance. J’ai juste fait un mouvement, l’ai retenu un instant. Puis j’ai collecté quelques points et finis le combat avant la fin du temps imparti.


As-tu déjà été brutalement en conflit avec quelqu’un, dans ta vie ?

- Qui n’entre jamais en conflit ? Il y a bien eu une situation avec mon manager, qui a tenté de me rouler moi et mon frère. On en est même venu aux menaces. Et récemment j’avais partagé de l’argent avec l’un de mes entraineurs. Et il est apparu que c’était un escroc.

Qu’est ce qu’il a fait ?

- Il a menti à de jeunes combattants. Pris un important pourcentage.


Ton bon ami, Mike Tyson, a presque détruit son manager, qui tentait de l’arnaquer.


- Je n’ai pas essayé de frapper le manageur, ni l’entraineur. Je veux juste faire sortir ces gens de ma vie dès que possible. Le manager a aussi menacé d’exclure mon jeune frère de l’équipe. Mais heureusement, ça ne dépendait pas de lui. Mon frère a gagné le championnat russe, qui a automatiquement assuré sa place dans le championnat européen


Tu as dit que Aleksander Emelianenko est le champion du monde de sambo et qu’il a plus de talents que toi. Tu exagérais ?

- Pas du tout. Je ne suis pas un athlète génial contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent. Mon frère a un talent exceptionnel. Mais il lui manque une éthique d’entraînement. C’est pourquoi je suis plus haut dans les classements. Mon frère rentre et sort constamment du top 10.


Tu t’entraînes avec lui ?

- Non. Nous vivons dans des villes différentes. Je suis à Stary Oskol ; et je voyage à travers le monde. Il est installé à Petersbourg. Nous nous voyons rarement.


Ils disent qu’Aleksander est même allé en prison ?

- C’est vrai. Ils lui ont donné 5 ans, mais l’ont relaché avant. 3 ans et demi.


Il était là pour une affaire de vol ?

- Il y a eu beaucoup d’épisodes. Je ne veux pas ramener le passé.


C’est une performance de perdre 3 ans et être capable de revenir sur le ring.


- Non. Dans son cas c’est loin d’être une performance. Même si 3 ans ½ a vraiment interrompu sa progression en temps qu’athlète. Dans la vie sociale Aleksander est devenu différent. La prison a réellement laissé son empreinte. Sa vision de la vie a changé, et il semble, pas de la bonne façon.


Lui et toi êtes totalement different ?

- Oui. Je suis sur que ces choses ne me seraient pas arrivées. Tandis qu’Aleksander se laissait porter par toutes ses aventures, je me tuais à l’entrainement. J’avais un but – atteindre quelque chose dans le sport.
Revenir en haut Aller en bas
http://prideordie.com
The'ShArK
Les dents de la mer


Power : 544
Age : 34

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 8:13

Merci pour l'interview!!
Ca fait plaisir, il aligne plus de deux mots, et en plus, il manque encore la troisiéme partie Very Happy
Tu m'étonnes qu'il a dû mettre les mecs aux pas à l'armée geek
Revenir en haut Aller en bas
Paulo Filho



Power : 458
Age : 25

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 8:35

Merci Zaraf! Interview très interessante, on en apprend un peu plus sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy_Peters
Officiel Designer


Power : 3564
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 8:49

Merci pour cette 2ème partie. Très belle interview. Il est décidément faché avec son petit frère...

J'ai bien aimé ce passage :

Tes collègues soldats ne t’aimaient pas ?

- Je suis arrive en Mars, juste pour la "relève". Ceux qui étaient là avant moi voulaient montrer qui étaient le chef dans la place, essayaient de soumettre tout le monde. J’ai du faire parler les poings.


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Wandforlife



Power : 872
Age : 28

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 9:03

Super l'interview vraiment très interessante ! Merci
Revenir en haut Aller en bas
Alex69



Power : 206
Age : 37

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 10:49

Super interview fleuve, ça change carrément par rapport à d'habitude avec le russe. Bravo pour le boulot de traduction Zaraf et Merci

J'adore ce Russe et j'ai hate de le revoir combattre contre des top fighters ou carrément signer à l'UFC. Ca fait déjà beaucoup trop de temps perdu ...
Revenir en haut Aller en bas
Jegor



Power : 380
Age : 35

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 13:45

trop bonne interview, merci beaucoup, je le kiffe trop ce Fedor, warrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Fedor Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Zaraf



Power : 1445
Age : 30

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 14:41

PARTIE 3




Si Fedor Emelianenko a l’air très accueillant au premier abord, il n’en est pas de même pour son frère. On ne peut venir à lui naturellement, sans hésitation. Et même Fedor, qui a vécu avec lui, le nomme simplement « Aleksander » (Aleksander est un nom officiel en Russie, et l’on utiliser rarement ce nom pour désigner un frère. Sacha, ou un autre surnom, est plus usité pour parler de quelqu’un de proche)

Une fois, Emelianenko Junior a fait la lumière sur l’ensemble de ses tatouages dans une itw, la plupart servant comme souvenir d’évènements ayant eu lieu il n’y a pas si longtemps.



" Chaque tatouage a une place – disait-il – Sur mon bras droit j’ai une église avec 5 cloches – chaque cloche pour une année d’incarcération. Les étoiles sur mes épaules signifient qu’un homme ne vit que selon ses propres principes.
Les étoiles sur mes genoux disent que je ne m’agenouillerais jamais devant quelqu’un d’autre. Un autre tatouage, un pirate, fait référence à l’article 167 de la loi criminelle : le vol.
J’ai pas mal d’autre tatouages sur le corps : Ecrit en latin (pas sur du tout là) “la chance sourit aux braves” , et en Allemand « Dieu avec nous ». Sous le coude, un crâne, moitié chat, moitié humain., signifie “l’homme est un loup pour l’homme”. Cette phrase est l’un de mes principes. Une toile sur l’épaule. La mère de dieu sur mon dos, un aphorisme (proverbe) sur mon pied"

Fedor ne porte aucun tatouage. Et il vit par des principes différents. Un homme n’est pas un loup pour lui. Un adversaire dans le ring est juste un adversaire. Rien de plus.


Le célèbre joueur de Hockey Andrei Nazarov, connu pour ses nombreux pugilats sur la glace, a dit : « Aucune amitié ou entente ne peut avoir lieu entre deux combattants. Comment je pourrais le frapper si nous sommes amis ? ». Est-ce que tu es dans le même cas ?

- Non. Je ne combat pas contre des amis. Et si je rencontre un ami sur le ring, c’est un combat normal pour moi. Ce n’est pas un combat de chien. Je sais que les boxeurs sont en général de bons amis. Ca ne les empêchent pas de monter sur le ring.


Tu as dit qu’un combat contre Tyson se finirait par une victoire rapide de ta part – en le soumettant après l’avoir amené au sol. D’où vient cette idée ?


- Je n’ai pas dit que le combat se terminerait rapidement sur une victoire de ma part. Il semble que les journalistes ont tenté de me faire dire ça. La question était : Si tu combattais Tyson, quelle stratégie emploierais-tu ? J’ai commencé à réfléchir. Bien sur, je ne commencerais pas par échanger des frappes avec lui, et je chercherais à l’amener dans mon domaine. Ca signifie que je l’amènerai au sol, qui n’est clairement pas l’une des forces de Tyson, après quoi je tenterais une soumission.



Tu as dit une fois que l’haltérophile Yuri Vlasov était l’une de tes idôles. Mais cet homme vient d’une génération complètement différente ?


- Et alors ? j’ai beaucoup lu à son sujet. Personnalité troublante.


Après la coupe du president, tu as été officiellement reconnu comme le meilleur pratiquant de sambo en Eurasie et on t’a donné une robe de nylon cousue avec du fil d’or... As-tu déjà reçu d’autres cadeaux inhabituels ?


- Beaucoup, mais je ne pense pas beaucoup à eux. Pour moi, le plus grand cadeau est la chance de rencontrer des gens talentueux. J’apprécie cela.



Quelles ont été tes meilleures rencontres ?

- Mel Gibson, Bruce Willis. Des gens intéressants. Mon cercle d’amis sont des athlètes. Récemment j’ai rencontré le patineur artistique Alexei Tikhonov. C’était une surprise amusante de voir à quel point il était timide et intelligent.


Où gardes-tu tes ceintures de champion ?

- Une à Petersburg, l’autre à Stary Oskol. Elles sont réparties dans des écoles de sport. En parlant de ça, nous espèrons ouvrir une école à St Petersbourg, et plus tard, à Belgorod.



Tu ne parles jamais de tes revenus ?

- Bien sur que non. Secret commercial. Je peux dire que maintenant, je m’en occupe beaucoup plus. Il y a environ un an, j’ai commencé à gagner pas mal d’argent. Je peux même subvenir aux besoins de toutes la famille et aide les amis maintenant. J’aime bien avoir des fondations solide, vous comprenez ?


Tes dessins ne sont pas mal. A qui les offres-tu ?

- A ma soeur aînée, c’est tout. C’est un peu triste parce que je les aime tout aussi bien, et que j’y mets beaucoup d’efforts. J’ai découvert accidentellement un artiste en moi. Mon frère m’a demandé de faire le croquis de quelque chose sur papier, et finalement c’était très bien réalisé. C’est comme ça que ça a commencé. Je dessine avec un crayon, généralement durant les compétitions. Mais je ne pense pas que mes dessins sont de l’art. C’est juste un niveau amateur.






Les dessins sont ta façon de te préparer pour les combats ?

- Non, pas du tout. Avant un combat, je joue aux cartes avec mes entraineurs. On essaie de créer une bonne atmosphère. Seulement des blagues et des rires.



Dans tout tes déplacements, quels lieux ont retenu ton admiration ?

- Le Louvre, la cathédrale de Paris. Après que j’ai commencé à dessiner, je me suis intéressé à la peinture. Je visite les musées et les galeries avec beaucoup de plaisir.


As-tu un rêve ?

- Oui, construire une maison à Stary Oskol avec un grand gymnase.


Tu es passé par toutes les plus grandes villes du monde. Et tu ne veux toujours pas quitter Stary Oskol ?

- Oskol, la plus belle ville de l’univers. Cependant, l’endroit où je vis n’est pas le plus important, simplement avec qui et comment.



Un journaliste étranger t’a rendu visite à Oskol, et a été choqué de voir le grand Fedor Emelianenko arriver à bord d’une vieille Zhiguli…


- Laissez les revenir, ils verront que tout a changé. Il y a 3 ans je conduisais une "10" , mais le gouverneur m’a donné un Toyata Land Cruiser comme cadeau. Voiture magnifique. Elle me convient parfaitement. Habituellement, je ne suis pas difficile en matière de voiture.



Tu as 32 ans. Combien de temps te reste t-il à passer dans les rings ?

- J’en ai aucune idée



Ta femme ne te demande pas d’en finir avec le combat ?

- Jamais. Pourtant j’aurais pu me lasser de tout ces rings et gymnase. Je dormais parfois dans le gym. Quand je travaillais comme garde avant l’armée.


Quelles qualités une femme doit avoir pour être avec toi ?

- De la patience.



Est-ce que la peur t’est familière ?

- Comme tout le monde, j’ai peur de perdre mes proches. Je n’ai pas d’autres peurs.



Pas même effrayé d’un mal de dents ?

- Non. Et pas non plus des piqûres. De temps en temps je me les fais moi-même.



Et ainsi, même les montagnes Russes sont faites pour toi ?

- J’adore ces trucs! Quand j’ai une chance d’aller à l’étranger – je trouve toujours le moyen d’aller dans un parc d’attraction. J’aimerais également faire du ski mais je ne trouve jamais le temps. Trop occupé.



Aimes-tu le foot ?

- Moyen. Je sais juste que Victor Budyanski vient de Stary Oskol. Bien que nous ne nous connaissons pas.



Fedor regarde sa montre et soupir

- Excusez moi, mais je vais devoir partir. Je risque de rater mon prochain avion.


Derrière la fenêtre du café, le bruit provenant de la rue attire le regard d’Emelianenko pendant quelques secondes.


- Vous savez, je commence à m’habituer à Moscou. Avant je m’en lassais vite, mais maintenant c’est différent. Un pays auquel je ne peux pas m’habituer est le Japon. Tu passes une semaine là-bas, et tu veux revenir à la maison, à Oskol.



…quelques phrases de conclusion…


Yuri Golyshak
Aleksander Kruzhkov
Elena Renzhina
Revenir en haut Aller en bas
http://prideordie.com
The'ShArK
Les dents de la mer


Power : 544
Age : 34

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 15:49

Merci pour cette troisiéme partie tout aussi interressante Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gegesan
Mac Lesggy


Power : 1066
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 15:50

Zaraf... TU CARTONNES. Un énorme merci pour ce joyau! j'hallucine devant ses dessins, il a de sacrés talents!
Revenir en haut Aller en bas
Cops
Poncherello


Power : 2454
Age : 37

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 16:10

Merci Zaraf super travail
Revenir en haut Aller en bas
Minowa
Jean-Louis David


Power : 1626
Age : 27

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 16:12

Merci pour l'ITW Zaraf (c'est pas tout les jours que je remercie pour une de Fedor) enfin celle ci permet de mieux apprécier le personnage si l'on peut dire !
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy_Peters
Officiel Designer


Power : 3564
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 16:35

Une collector ouai ! Merci encore Zaraf ! Fedor est un grand combattant et surtout un grand homme rempli de gentillesse.
Revenir en haut Aller en bas
Shogun360



Power : 834
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 16:38

Certainement la meilleure ITW de Fedor à ce jour. Merci Zaraf!!
Revenir en haut Aller en bas
Poulpy
Jean-Michel Jarre


Power : 570
Age : 41

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 17:52

merci, super itw
Revenir en haut Aller en bas
Wandforlife



Power : 872
Age : 28

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 19:44

Il déssine pas mal Fedor !
Encore merci pour l 'interview Zaraf
Revenir en haut Aller en bas
Manhoef



Power : 10
Age : 27

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Lun 24 Mar 2008 - 23:08

C'est carrément l'opposé de son frère , tout calme il fait de jolie dessin et l'autre un taulard lol
merci pour l'interview Zaraf
Revenir en haut Aller en bas
Zaraf



Power : 1445
Age : 30

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Mar 25 Mar 2008 - 7:32

de rien !






Jl'adore lui Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://prideordie.com
Bawzz
The Moderator


Power : 3166
Age : 27

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Mar 25 Mar 2008 - 15:50

Merci pour cette grosse interview Zaraf
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmalegions.com/
Gwendy



Power : 54
Age : 30

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Mar 25 Mar 2008 - 21:21

Excellente l'interview, ça nous donne un tout autre regard sur Fedor, intéressant. C'est clair qu'il reste toujours aussi simple ! Ca fait plaisir...C'est quand qu'il revient sur le ring ?? J'ai entendu dire qu'il y aurait peut être bientôt un contrat pour des combats, j'espère...me manque Laughing En espèrant qu'il sera toujours aussi bon !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/gwendy62
Admin



Power : 11695

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Jeu 27 Mar 2008 - 10:50

Un peu en retard mais tu nous gatte vraiment avec cette trad Zar! C'est de loin la meilleure que j'ai lu! On apprend beaucoups de chose notament son passé et celui de son frère! Deux univers complètement différent! Merci Zar!
Revenir en haut Aller en bas
Bojack73



Power : 58
Age : 25

MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Sam 5 Avr 2008 - 19:47

Avec du retard aussi Very Happy merci pour cette interview! Fedor est vraiment un grand athlète, un mec simple qui ne se prend pas la tête et aussi super professionnel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)   Aujourd'hui à 11:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Fedor Emelianenko (Parties 1-2-3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Debut dans la musculation
» R2A Phase 2
» [FEDOR EMELIANENKO] Le meilleur combattant de tous les temps
» Interview de Christophe le Bouille
» Interview de Samuel Eto'o qui revient sur l'OL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Fight :: MMA News :: News & Interviews-
Sauter vers: