AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview de Semmy Schilt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jimmy_Peters
Officiel Designer


Power : 3564
Age : 32

MessageSujet: Interview de Semmy Schilt   Lun 17 Mai 2010 - 10:49

Par Serge TREFEU (2010)
www.siamfightmag.com/



Serge TREFEU : Bonjour SEMMY, merci de m’accordez cette interview.
Tu viens de remporter pour la quatrième fois le titre K1 World GP (Décembre 2009).
Tu as rejoins ton compatriote Ernesto Hoost dans l’histoire du K1.
Si tu remportes une cinquième fois ce titre tu seras définitivement LA légende du K1. Est-ce que maintenant c’est ton objectif ?


SEMMY SCHILT : Bien sûr j’y vais pour le cinquième titre, cependant je suis invaincu à chaque tournoi que j'ai participé, j'ai gagné chaque défense de titre pour le championnat poids lourd K-1, j'ai battu Le Banner, Hoost et Aerts, tous en une nuit et j’ai gagné le K1 GP trois fois de suite, c’est quelque chose qu'Ernesto Hoost n'a jamais fait!

S.T. : Lors de cette finale du K1 GP tu as rencontré d’abords Jérôme Le Banner c’était un choix tactique de choisir Le Banner au premier tour ?

S.S. : J'ai combattu avec lui auparavant et je connais son style de combat. C’était marrant, mon manager Bas m’a demandé avec lesquels combattants nous voudrions nous boxer comme il y avait 4 combattants du Team Golden Glory au dernier tournoi à 8 et ensuite chacun a obtenu la personne qu’ils souhaitaient combattre dans le premier round !

S.T. : Tu as rencontré quatre fois Le Banner (4 victoires) que penses-tu de cet adversaire, quels sont ces points forts ?

S.S. : Le Banner est un gros puncher et très puissant, les gens disent qu'il n’était pas venu pour combattre la dernière fois. Je pense que c'est des conneries, j'étais en pleine forme et Le Banner a essayé de me mettre KO de même que Remy (Bonjasky) et Badr (Hari) ont essayé de mettre KO, j'étais simplement le meilleur des combattants!

S.T. : Ensuite tu rencontres Remy Bonjasky que tu bats pour la troisième fois, qu’est ce qui a été difficile face à Bonjasky, sa technique imprévisible ?

S.S. : Je n'ai pas été vraiment blessé par ces coups de poing, j'étais plus déséquilibré et un peu surpris que vraiment blessé, je l’ai prouvé en le mettant KO juste après, en le faisant compter jusqu’à huit et gagner le combat !

S.T. : La finale tu l’as gagne contre Badr Hari par KO au premier round.
C’est un combat que tu attendais depuis un an car il t’avait battu par KO.
Tu voulais vraiment prendre ta revanche face à lui, c’était important ce combat pour toi ?


S.S. : Je pense que je me suis combattu moi-même dans la première rencontre avec Badr Hari, je changeais de maison et je suis devenu père, beaucoup de nouvelles choses sont arrivées dans ma vie et je n'avais pas la même concentration que d’habitude. Cette nuit dans l'Arena a été mauvaise pour chacun et il y avait de la malchance pour notre équipe, ce n'était pas notre jour. J'aime me battre au Japon, les gens sont humbles et j'aime les fans japonais pour leur engagement et leurs patiences avec leurs combattants favoris.
Oui j'ai voulu cette vengeance et j’y suis arrivé, la stratégie a bien marchée et le résultat a été là

S.T. : Tu as rencontré aussi quatre fois « l’ancien » du K1 ton compatriote Peter Aerts (2 victoires, 2 défaites) qu’est ce qui a été difficile contre lui, son expérience. Et que penses-tu de Peter Aerts qui est maintenant le plus vieux dans ce tournoi ?

S.S. : La première fois, j'ai reçu deux cartons jaunes dans un premier round pour les accrochages mais c'était Peter qui me tenait le plus, j'ai été « niqué » en Nouvelle-Zélande. La deuxième défaite aux points, il a fait la même chose, Peter m'attaquait et ensuite m’accrochait immédiatement, ils auraient dû lui donner un avertissement pour cela, mais j’aurais pu faire plus dans ce combat. Peter était toujours fort à cette époque, c’est un grand combattant. Je ne le sous-estime pas, rapport à son âge et sa dernière performance, je serai de nouveau concentré comme l'année dernière !

S.T. : L’une de tes rares défaites tu perds aux points contre le géant coréen Choi Hong Man qui est le seul combattant à être plus grand que toi.
C’est sa taille qui ta posé problème pour ce combat ?


S.S. : Non je revenais juste de Las Vegas et de Hollande et c'était le troisième combat en un mois, en voyageant dans le monde entier. J'ai gagné ce combat, ils ont dit que je l'ai perdu à cause du deuxième round où je l’ai frappé avec un coup illégal à l'arrière de la tête après le gong. Nous avons protesté mais rien n'est arrivé, j'ai aussi marqué plus de points, mais je n'avais simplement pas la puissance pour le finir. Ca été une bonne leçon pour moi !



S.T. : Tu as rencontrés aussi trois fois Ernesto Hoost (2 victoires, 1 nul) légende du Kick Boxing et du K1.
Que penses-tu de ce grand combattant ?


S.S. : C’est un grand technicien et aussi un ambassadeur pour le K-1, mais ces records ne m’ont pas stoppé pour le battre

S.T. : Tu as battu trois des plus redoutables puncheurs du circuit K1, Ray Sefo, Mark Hunt et Mighty Mo.
Que penses tu de ces adversaires et contre lesquels cela a été le plus difficile de combattre ?


S.S. : Sefo avait le plus gros cœur et a été plus dangereux que Mo et Hunt, à l’époque je l'ai mis KO avec un jab du gauche après avoir été compté moi-même huit dans le round, cela a été l’une de mes victoires les plus croustillantes. Avec Hunt c’était une victoire rapide avec un coup de pied retourné au foie et Mighty Mo est un gros puncheur mais même dans un match de MMA il ne pouvait pas me battre ! Donc Sefo a été le plus dur !

S.T. : Tu as battu trois fois Glaube Faitosa qui vient du karaté comme toi, c’était des combats très techniques contre lui ?

S.S. : Oui j'aime boxer contre des combattants avec ce style, au moins Glaube vient pour se battre, et cela fait un combat intéressant

S.T. : Alexey Ignashov (1 victoire, 1 défaite) que penses-tu de tes combats face à lui ?

S.S. : Dans l'Arena cela a été un peu la même situation que mon combat contre Badr Hari, je n'étais pas 100 % concentré. J'étais content d’obtenir un match retour à l’anniversaire des 10 ans de la Golden Glory et pouvoir combattre directement, deux matches retour en un an et je les ais gagné tous les deux, j'ai gagné d'abord Ignashov puis Badr.
Cela m’a prouvé que je suis de nouveau sur la bonne voie !



S.T. : Ton premier combat au K1 a été contre le champion local Musashi que tu as battu de nouveau ensuite, cette première victoire au K1 c’est un bon souvenir pour toi et que penses tu de Musashi ?

S.S. : C’était à Hiroshima et oui c'était une bonne victoire. En cinq rounds et j’ai combattu avec des gants de 16oz parce que les plus petits n’était pas adapté à mes mains !
Musashi a un grand cœur et c’est le seul combattant japonais qui a obtenu deux fois la 2ème place à la finale du K-1GP !

S.T. : Jusqu’à maintenant dans le circuit K1 quel a été ton combat le plus dur ?

S.S. : Tous mes combats sont durs, mais je pense que la finale K-1 avec Peter Aerts quand j'ai combattu Le Banner et Hoost avant a été très intense

S.T. : Ton meilleur souvenir du K1 ?

S.S. : Etre devenu le Champion !

S.T. : Et le pire ?

S.S. : Ne pas avoir obtenu une place de remplaçant en 2008, en tant que trois fois vainqueur du K-1 GP…

S.T. : Est-ce que tu as une anecdote particulière à nous raconter qui t’es arrivé durant tes combats au K1, quelque chose de marrant ou d’insolite ?

S.S. : Pas vraiment, mon fils me dit maintenant « papa est numéro 1 » et me regarde à la Télévision, cela me fait beaucoup plaisir.
Je vis avec ma femme et mon fils, loin des grandes villes et j’aime beaucoup.
Je ne suis pas vraiment amusant avant un combat, j'aime me concentrer et faire mon chemin !

S.T. : Quels sont les nouveaux combattants qui arrivent sur le circuit K1 et qui seront de bons adversaires ?

S.S. : Je viens juste de combattre avec mon camarade Errol (Zimmerman) de mon Team, il est fort.
Bien sûr, Alistair (Overeem) un autre combattant du Golden Glory qui est arrivé troisième l'année dernière et je suis sûr qu'il veut aussi me dégommer.
Saki est bien aussi, ainsi nous sommes près à diriger le circuit du K-1 maintenant avec le Team Golden Glory.
Nous ne craignons pas vraiment de combattre l'un contre l'autre, c'est notre travail et nous le faisons parfois quand nous nous entrainons tous ensemble au Dojo…

S.T. : Tu as d’abord commencé par le karaté où tu as gagné de nombreux titres, pourquoi tu es venu à la boxe, par challenge ?

S.S. : Mes managers du Golden Glory m’ont amené à l'UFC et au Pride et plus tard au K-1, je n'ai pas de regret, c'est la meilleure chose qui m'est arrivée dans ma vie…



S.T. : Tu combats énormément aussi en MMA (41 combats) qu’est ce que tu préfères combattre en règle MMA ou en règle K1 ?

S.S. : J'aime le K-1 mais aussi le MMA, j’aime juste combattre le plus possible, le combat c’est ma vie !

S.T. : Quel a été ton combat le plus dur en MMA ?

S.S. : J'ai perdu contre Nogeira et Barnett, ils n'étaient pas plus forts que moi, mais ils m'ont juste attrapé à temps.
Mon combat avec Fedor était en trois rounds et j'ai perdu la décision, son visage a été vraiment abimé et je pense qu’avec une meilleure préparation au sol j’aurai pu le battre.
J'ai fais de bons combats contre les meilleurs combattants du monde en MMA, avec ma grande expérience je sais maintenant que je peux aussi les battre tous en MMA.
Mes managers sont aussi en négociations pour réaliser un combat contre Vitali Klitschko (Champion du Monde WBC) ou Wladimir Klitschko (Champion du Monde WBO et IBF) dans les règles de la boxe anglaise.
J'aime combattre et j'aime le défi, donc j'attends juste de voir qui sera le prochain adversaire qu’ils mettront face à moi !

S.T. : Ton meilleur souvenir en MMA ?

S.S. : Le Pride !



S.T. : Tu as effectués plus de 60 combats au Japon.
Est-ce que tu aimes la culture japonaise, tu aimes l’esprit « Samouraï » des combattants de ce pays ?


S.S. : Oui j'aime l'esprit et la culture japonaise, ils m'appellent le « Samouraï géant » au Japon !

S.T. : Est-ce que tu t’es entrainé dans un dojo au Japon ?

S.S. : Non, juste dans une salle ou il y avait un ascenseur pour aller à l’étage.
Je ne m’entraine pas beaucoup au Japon

S.T. : Quelle différence il y a pour toi entre combattre au Japon et combattre en Hollande ?

S.S. : Comme j'ai dit auparavant, en Hollande le public est juste différent, plus bruyant et un peu moins organisé qu’au Japon

S.T. : Tu es plus connu en Hollande ou au Japon ?

S.S. : Dans les deux pays maintenant et dans plusieurs autres aussi, le K-1 est retransmis dans 151 pays !

S.T. : En boxe K1 tu as des techniques de jambes redoutables est ce que c’est grâce à ton passé de karateka que tu maitrises ces techniques de jambes aussi bien ?

S.S. : Oui mais j'ai juste poli certaines de ces techniques, vous n’êtes jamais assez vieux pour apprendre quelque chose ou essayer quelque chose de nouveau !

Mon entraîneur Dave Jonkers est avec moi depuis le début et je m’entraine parfois avec le groupe Golden Glory avec l'entraîneur Cor Hemmers.
Récemment je me suis préparé avec la Golden Glory de Roumanie et parfois certains poids lourds Roumains viennent en Hollande pour m'aider à me préparer pour un combat.
Depuis pas longtemps Bas Boon l’un de mes managers du Golden Glory a démarré un gym Golden Glory en Thaïlande à Pattaya et dans le futur je suis sûr que nous nous préparerons aussi là-bas

S.T. : Ton point fort aussi ce sont tes genoux, une technique que tu utilises à merveille avec ta grande taille.
Tu dois travailler beaucoup cette technique à l’entrainement, est ce que tu l’as maitrisais déjà lorsque tu combattais en karaté ?


S.S. : J'ai bien réussi avec cela dans le karaté, mais j’ai développé les genoux avec plus de combinaison au cours des années

S.T. : Actuellement tu t’entraines dans quel club qui est ton coach et avec quels sparrings partner tu t’entraines ?

S.S. : Au Golden Glory de Zuid Laren, mon entraîneur est Dave Jonkers, parfois je fais mon sparring avec Romkanians du Golden Glory de Roumanie mais je vais aussi parfois à Breda au Golden Glory de Breda avec l'entraîneur Cor Hemmers et puis je fais du sparring avec Alistair, Errol, Saki, Beni, Kahritonov, beaucoup de poids lourds ont été choisi…

S.T. : Est-ce que c’est vrai que tu aimes beaucoup t’entrainer dans la nature ?

S.S. : C’est vrai, j'aime la forêt et être à l'extérieur.

S.T. : As-tu une petite technique secrète d’entrainement à nous dévoiler, quel est ton secret pour avoir une condition physique aussi performante ?

S.S. : Juste s’entrainer dur, ne pas fumer ou prendre de l'alcool ou des drogues, bien dormir, s’entrainer et profiter de la vie en famille, rien de très secret !

S.T. : En 2005 tu as remportés le K1 de Paris en France, cela reste un bon souvenir ces combats en France ?

S.S. : Oui, j’étais un peu perdu dans le premier combat à cause de quelques problèmes personnels à la maison mais mon entraîneur et mon manager m'ont mis sur la bonne voie.
C'était une nuit mémorable !



S.T. : Que penses tu des combattants français, à part Jérôme Le Banner est ce que tu en connais d’autres ?

S.S. : Je sais qu’il y a en France quelques grands combattants, je me rappelle du temps où Ramon a combattu avec Dida et Prestia, cette catégorie c’était la grande classe à ce moment-là. Kaman et Hoost combattaient aussi beaucoup en France juste un peu avant mon époque !

S.T. : Est-ce que tu pratiques d’autres sports que les sports de combats, j’ai vu que tu t’étais essayé au surf au Brésil, tu aimes faire d’autres sports ?

S.S. : Pas vraiment, je reste avec les sports de combat, sûr j'aime essayer de surfer ou d'autres choses, mais non pas vraiment fanatique, ok un petit fanatique alors (Rire) !

S.T. : Après ta carrière de combattant aimerais-tu devenir entraineur ?

S.S. : J'apprends déjà à des enfants et diriger le Golden Glory de Zuid Laren, oui j’aime ça.



S.T. : Ton compatriote Remy Bonjasky est venu en France organiser des stages, est ce que toi aussi tu organises parfois des stages et aimerais tu le faire en France par exemple ?

S.S. : Oui demandez s'il vous plaît par courrier électronique à mon manager basboon@hotmail.com, et je serai là aucun problème !

S.T. : Tu as déjà participé à un film d’action, est ce que c’est une expérience que tu aimerais renouveler ?

S.S. : Oui la première scène du film Transporteur 3 était en France à Marseille, c'était une super expérience avec Jashon Statham.
J'ai obtenu l'année dernière une autre grande offre de jouer un rôle au côté d'Antonio Bandeiras pour jouer un tueur à gage russe.
Mais la scène était pendant la finale du K-1 GP 16 en Corée, donc j'ai dû abandonner.
L’un de mes managers du Golden Glory, Bas Boon, fait des films lui-même à Hollywood et a beaucoup de connexions.
Je suis sûr que j'aurai un autre rôle bientôt !

S.T. : Tu aimes beaucoup les serpents, peux tu nous parler de cette passion pour ces reptiles, c’est ton hobbies de s’occuper de tes serpents ?

S.S. : Oui c’est mon hobby mais rien de spéciale à dire sur mes serpents

S.T. : Dans quel coin de la Hollande tu as grandi ?

S.S. : A Rotterdam et ensuite je suis allé à Zuid Laren

S.T. : Tu es marié aujourd’hui, as-tu des enfants ?

S.S. : Je suis marié et j’ai un fils

S.T. : Aimerais tu que ton fils fassent un sport de combat ?

S.S. : Cela sera ça décision

S.T. : As-tu eu des idoles lorsque tu as débuté les sports de combats ?

S.S. : Pas vraiment

S.T. : Parmi les nombreux champions hollandais qui ont combattu depuis toutes ces années, est qu’il y en a que tu as beaucoup aimé voir combattre ?

S.S. : Je pense, Ramon Dekkers



S.T. : Quels sont tes projets pour l’année 2010 ?

S.S. : Gagner de nouveau la finale du K1-GP !

S.T. : Veux tu ajouter quelque chose ?

S.S. : Restez en bonne santé et bonne chance à tout le monde, Peace !

S.T. : Merci pour cette interview et bonne chance pour tes projets futurs !

Semmy Schilt est un véritable phénomène du circuit K1 avec ses 2m12, et pour un poids lourd il possède une technique de jambe d’une efficacité redoutable.
Pour l’année 2010, il sera encore le grand favori pour le titre suprême du K1 GP.
Le « King des Rings » semble indétrônable !




SEMMY SCHILT

Poids : 130 Kg
Taille : 2m12

Nombres de combats :
KICK BOXING : 40. 34 victoires (17 KO). 5 Défaites. 1 Nul.
MMA: 41. 26 victoires (14 KO). 14 Défaites

Titre : K1 World Grand Prix Champion (2009, 2007, 2006, 2005).

Champion K1 Lourd (2008, 2007).
Champion K1 Grand Prix Paris (2005).
King Of Pancrase (1999, 2000).
Champion d’Europe de Karaté (1995, 1996).
Champion de Hollande de Karaté (1993, 1994, 1995)




www.siamfightmag.com/
Revenir en haut Aller en bas
Lud
Le Grand Frère


Power : 2905
Age : 40

MessageSujet: Re: Interview de Semmy Schilt   Lun 17 Mai 2010 - 11:16

Merci pour cette grande interview
Un grand combattant qui est vraiment devenu une légende du K1. Souvent décrié à cause de son style et sa taille, c'est un fighter que j'admire vraiment depuis un long moment.
Revenir en haut Aller en bas
j'mma
Banned!!
Banned!!


Power : 33
Age : 31

MessageSujet: Re: Interview de Semmy Schilt   Lun 17 Mai 2010 - 17:27

je serais curieux de voir son niveau MMA actuel contre des grands du milieu
un petit (re)tour s'impose je crois
Revenir en haut Aller en bas
Kannibal
Hannibal Lecter


Power : 734
Age : 28

MessageSujet: Re: Interview de Semmy Schilt   Lun 17 Mai 2010 - 17:55

Merci pour l'itw Wink
Revenir en haut Aller en bas
Wandforlife



Power : 872
Age : 28

MessageSujet: Re: Interview de Semmy Schilt   Mer 19 Mai 2010 - 10:42

Super l'interview merci !
Revenir en haut Aller en bas
Joss



Power : 2790
Age : 41

MessageSujet: Re: Interview de Semmy Schilt   Mer 19 Mai 2010 - 11:19

Merci pour cette interview!
J'aime bien voir combattre Semmy Schilt mais plutot en MMA, sa taille n'est pas un facteur dominant comme dans le K1, dans le K1 je le trouve "chiant" a voir combattre, il n'a pas un pet de charisme c'est pas nouveau mais n'empeche que c'est un grand champion, sans jeux de mots, et c'est hallucinant de voir tous ces titres qu'il a remporté dans pas mal de discipline, Karaté etc...Et puis cette sacrée experience, il a combattus dans les plus grandes organisations, franchement respect a lui, a part si il se pette une jambe je ne vois pas qui pourra le detronner d'ici peu de temps, on peut parler "d'ere" Schilt c'est clair!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Semmy Schilt   Aujourd'hui à 20:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Semmy Schilt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Badr Hari vs Semmy Schilt
» Interview de Christophe le Bouille
» Interview de Samuel Eto'o qui revient sur l'OL
» Interview exclusive d'Ali Mathlouthi pour forumrcs.com
» [Behind Basketball] Interview Philippe Amagou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Fight :: MMA News :: News & Interviews-
Sauter vers: